Le baume qui a sauvé mes lèvres – Couvent des Minimes

Je vous avais fait part il y a quelques semaines de mon butin soldesque dans lequel se trouvait le Baume lèvres nourrissant au miel et karité du Couvent des Minimes. Voici maintenant 2 mois que je l’utilise et je peux vous en parler en toute connaissance de cause.

Autant le dire tout de suite: en hiver, mes lèvres, c’est Beyrouth! Desséchées, pelées et moches, elles m’apportent la touche de glamour nécessaire à tout make-up… Hum… J’ai ENFIN trouvé le remède à cette malédiction! Il se nomme Couvent des Minimes! Merci mon Dieu (jeu de mot inside)! En revanche, je n’ai pas encore trouvé de solution pour le nez rouge en période de grand froid. Si vous en avez, je suis toute ouïe.

Baume  Lèvres

Le packaging est sobre. Après la réputation de bons produits de cette marque, c’est ce qui m’a attiré! Certaines diront que le format en pot n’est pas très hygiénique mais sachant que je l’utilise uniquement le soir avant d’aller me coucher, tout de suite après mon démaquillage et donc les mains propres et que je suis la seule à l’utiliser à la maison (Mr K n’ayant pas mis le nez dedans), je n’ai pas ce problème.

C’est donc dans un très joli petit pot en verre (15ml), avec un couvercle en alu estampillé du logo de la marque, que se présente le Graal des baumes à lèvres. Le petit côté rétro et authentique n’est pas pour me déplaire.

Baume 4

Baume 5

De fabrication française et non testé sur les animaux, arguments non négligeables, il a les effets apaisants du miel, adoucissants de la cire d’abeille, et nourrissants du beurre de karité. Testé sous contrôle dermatologique, il est sans paraben, sans colorant et sans huile minérale. C’est un produit riche à la texture épaisse. Une petite dose suffit à faire des miracles.

Baume 1

Baume 2

Le lendemain matin, les lèvres ont totalement absorbé le baume et sont bien hydratées. Qu’on se le dise, ceux qui laissent une sensation grasse après une nuit de sommeil sont plus protecteur qu’hydratant. Préférez donc des produits nourrissant pour une vraie hydratation.

Je ne l’utilise que la nuit, le rendu esthétique ne m’intéresse pas plus que cela. La nuit, il fait noir et on dort non!? Mais si vous l’utilisez en journée, il n’est ni collant ni pâteux et donne un effet brillant discret.

Baume 6

Baume 7

Grâce à ce baume, mes lèvres ont survécu à l’hiver (les photos parlent d’elles-même, habituellement à cette période c’est bien moins présentable) et ce produit va continuer de m’accompagner jusqu’au printemps. Je l’utiliserai également cet été car le soleil et l’eau de mer ont aussi tendance à les dessécher.

Si comme moi vous en avez marre du froid qui attaque nos lèvres en hiver et donne des allures de chantier à nos maquillages quotidiens (essayez de mettre un rouge à lèvre soutenu quand les lèvres ont morflé… bon courage…), foncez! De mon côté, je crois que je vais rester fidèle un bon moment à cette découverte!

Publicités

2 réflexions sur “Le baume qui a sauvé mes lèvres – Couvent des Minimes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s